48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

Publié le 

48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

La « globe-trotteuse » Alice Roman s'offre 48 heures de villégiature dans la sublime ville d'Oslo. L'occasion pour elle de nous livrer son parcours et ses adresses branchées.

48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

Visite princière au Palais Royal de Norvège

Premier jour, 11 heures – À peine arrivée à Oslo, je file vers le Palais Royal. La relève de la garde a lieu tous les jours à 11h30 et je ne manquerai cela pour rien au monde. Rien de tel pour s'immerger tout de suite dans les traditions d'un pays ! En outre, l'idée d'approcher une demeure encore habité par de « vrais » monarques me ravit. Je me suis renseignée : le roi Harald V et la reine Sonja y résident à l'année et leurs appartements privés se situent au deuxième étage. Peut-être aurai-je l'occasion de les apercevoir à leur balcon ?
Son histoire remonte à 1824. Bâti pour le roi Charles XIV Jean de Suède, ce château symbolise l'union entre la Suède et la Norvège. Suite aux guerres napoléoniennes, les deux pays formèrent en effet, de 1814 à 1905, les Royaumes unis de Suède et Norvège. Si ce « mariage » ne survécut pas aux tensions naissantes entre les deux pays, il eut cependant le temps de donner naissance à ce splendide endroit.
À défaut de pouvoir découvrir l'intérieur en cette saison (des visites guidées sont organisées de la fin juin à la mi-août), je déambule dans le Slottsparken, un havre de paix en pleine ville, où se dressent avec majesté des arbres presque aussi anciens que le palais lui-même.

Palais Royal de Norvège
Slottspalssen 1
0010 Oslo
+47 220 48 700
www.royalcourt.no

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

Déjeuner norvégien au Engebret Café

12h30 – La faim me tiraille et j'ai très envie de me familiariser avec la cuisine norvégienne. J'opte pour l'Engebret Café, situé à un quart d'heure à pied du Palais Royal, dans le quartier des théâtres. C'est l'adresse à ne pas manquer, la plus typique de la ville pour déguster les traditionnels plats de la région. J'ai hâte de goûter l'incontournable médaillon de renne, servi comme il se doit avec des pommes de terre. À moins que je ne jette mon dévolu sur le Lutefisk, une recette à base de poisson macéré et mariné, dont les arômes puissants rappellent l'ancestrale culture viking – le mets idéal pour affronter la fraîcheur de la météo !
Côté déco, je suis transportée dans une ambiance typiquement nordique : couleurs boisées, moquette moelleuse, éclairage chaleureux. Je me sens comme à l'intérieur d'un cocon dans ce haut lieu d'Oslo, qui, au vu des photos accrochées aux murs, semble être le passage obligé de toutes les grandes personnalités du pays.

Engebret Café
Bankplassen 1
0151 Oslo
+47 228 22 525
www.engebret-cafe.no

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

Escapade culturelle au musée historique d'Oslo

14h00 – Cet après-midi sera consacré à faire le plein de culture au Musée historique d'Oslo, mais je ne dois surtout pas traîner, car, comme beaucoup des établissements de la ville, il ferme aux alentours de 16 heures ! J'ai hâte de découvrir les nombreux artefacts norvégiens et égyptiens que recèle cet endroit : c'est l'une des collections archéologiques les plus importantes du pays. Il offre même à ses visiteurs la possibilité d'admirer d'anciennes pièces de monnaie venues du monde entier.
En sortant, j'emprunte d'un pas décidé la Karl Johans Gate. J'ai promis à quelques amies de rapporter des souvenirs de la capitale norvégienne. La plus grande partie de cette longue artère est piétonne et bordée de nombreuses boutiques. Entre deux achats, je m'arrête quelques minutes pour admirer le parlement, l'université et le théâtre national. Tout au bout, côté ouest, la silhouette du Palais Royal s'étire de tout son long. Côté est se dresse le clocher si reconnaissable de la cathédrale d'Oslo.

Musée historique d'Oslo
Frederiks Gate 2
0164 Oslo
+47 228 51 900
www.khm.uio.no

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

Dîner étoilé au Fjord

19 heures – Après une petite visite de l'emblématique cathédrale – elle a été le lieu des mariages royaux, des funérailles de personnalités illustres et de tous les événements officiels liés à l'Église –, je reprends la direction de l'ouest.
Après dix minutes de marche, dans Kristian Augusts Gate, je pousse la porte de ce restaurant d'Oslo réputé pour ses délicieux poissons et autres mets cuisinés avec un savoir-faire tout norvégien. Les assiettes sont joliment dressées et les ingrédients savamment combinés pour me faire découvrir, à travers trois ou cinq plats, les parfums de la cuisine nordique.
La carte change très régulièrement, au gré des saisons et des inspirations du chef. Je salive lorsque le serveur dépose sur ma table ma truite au raifort, tandis que, sur ma droite, ma voisine entame un flétan aux cerises. En dessert, j'opte pour des fruits de la passion à la cannelle, une association gourmande et subtilement épicée. Une expérience culinaire de haute voltige.

Cathédrale d'Oslo (Oslo Domkirke)
Karl Johans Gate 11
0154 Oslo
+47 23 62 90 10
www.kirken.no/nb-NO/fellesrad/kirkeneioslo/menigheter/oslo-domkirken/

Fjord
Kristian Augusts Gate 11
0164 Oslo
+47 229 82 150
www.restaurantfjord.no

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

Moment de plaisir au Grand Hotel Oslo

21h00 – Ma journée s'achève et j'ai hâte de rejoindre le Grand Hotel Oslo, qui se trouve non loin du restaurant. Après avoir parcouru la Universitets Gate et la Karl Johans Gate – l'une des rues les plus typiques de la capitale –, j'arrive devant l'hôtel.
En pénétrant dans le hall de ce lieu historique, qui a accueilli de nombreux lauréats du prix Nobel de la paix, je me sens toute petite. Encore aujourd'hui, une nuit dans la suite « Nobel » accompagne chaque prestigieuse récompense. Je tombe sous le charme de cet endroit qui allie à merveille tradition et confort, authenticité et design. Ma chambre est immense, chaleureuse, joliment meublée, décorée dans un esprit norvégien, ambiance « cocooning » assurée. Peut-être que le lendemain, à mon réveil, j'effectuerai quelques brasses dans la piscine intérieure de l'hôtel.

Grand Hotel Oslo
Karl Johans Gate 31
0159 Oslo
+47 232 12 000
www.grand.no

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

Rencontre littéraire au Musée Ibsen

Deuxième jour, 11 heures – Je déambule dans le centre d'Oslo, à la rencontre du célèbre écrivain Henrik Ibsen. Je suis curieuse de visiter sa maison, qui a été reconstituée à l'identique en 1990, après le rachat de l'appartement de l'auteur par un acteur norvégien. Ce dernier, passionné de littérature, est allé jusqu'au bout de son rêve. Avec l'aide des héritiers d'Henrik Ibsen, il a récupéré le mobilier d'origine et redonné vie à ce lieu symbolique, désormais ouvert au public.
Entre ces murs, j'éprouve l'impression déroutante que plane toujours l'ombre de l'écrivain, tant l'endroit a été restauré avec un souci d'authenticité – une occasion unique de se replonger dans l'univers de l'ancien maître des lieux. Né en 1928 à Skien, le dramaturge a connu la notoriété grâce à des pièces telles que Hedda Gabler ou Une maison de poupée. Aujourd'hui encore, ses œuvres sont jouées dans le monde entier.

Ibsenmuseet (Musée Ibsen)
Henrik Ibsens Gate 26
0255 Oslo
+47 400 23 630
www.ibsenmuseet.no/en

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

Ambiance portuaire au Lofoten Fiskerestaurant

12h30 – Après cette délicieuse escapade culturelle, mon estomac commence à crier famine. Je flâne dans les rues jusqu'à arriver au port. Avec ses larges baies vitrées et sa jolie devanture, le Lofoten Fiskerestaurant donne tout de suite envie d'entrer ! Je m'attable près d'une fenêtre pour profiter de la superbe vue sur la baie. Le lieu est réputé pour ses fruits de mer, je ne me fais donc pas prier ! Pour commencer, je commande des coquilles Saint-Jacques sautées aux pommes, céleri et piment. Les saveurs des produits se marient à merveille ! Je me régale d'avance en pensant à ce qui m'attend ensuite : saumon accompagné de petits pois, de champignons et d'une touche de wasabi. Confortablement installée, un verre de vin à la main, je rêvasse devant la carte des desserts. Ma gourmandise aura raison de moi : je craque finalement pour le fameux gâteau au chocolat. Avec ses myrtilles et ses framboises, il est à se pâmer !

Lofoten Fiskerestaurant
Stranden 75
0250 Oslo
+47 228 30 808
www.lofoten-fiskerestaurant.no

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

Balade culturelle à la Galerie nationale d'Oslo

14h00 – La version la plus connue du Cri (Skrik en Norvégien), l'une de mes œuvres préférées, est exposée à la Galerie nationale, à quelques minutes du restaurant Onda. Je file donc découvrir le chef-d'œuvre de Munch. J'ai toujours été fascinée par cet artiste torturé. Né en 1863, Edvard Munch s'attela à son chevalet dès l'âge de 16 ans et, très vite, ses toiles firent de lui un pionnier de l'expressionnisme.
Entre 1893 et 1917, il réalisa cinq versions de son célèbre Cri : trois peintures, un pastel et une lithographie. Deux autres de ces versions sont exposées au Musée Munch, qui se trouve à trois kilomètres de là et où je décide aussitôt de me rendre en bus. Il faut faire vite car le musée ferme ses portes à 17 heures. En chemin, j'apprends dans un dépliant récupéré à la Galerie nationale quelques détails sur les origines de l'œuvre : lors d'une promenade le long du fjord d'Oslo, au moment du coucher du soleil, Munch « sentit un cri infini qui passait à travers l'univers et qui déchirait la nature. »

Nasjonalgalleriet (Galerie nationale d'Oslo)
Universitetsgata 13
0164 Oslo
Tel : +47 219 82 000
www.nasjonalmuseet.no

Munchmuseet (Musée Munch)
Tøyengata 53
0578 Oslo
Tel : +47 234 93 500
www.munchmuseet.no

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

Immersion au milieu des Nobel de la paix

17 heures – Il est temps pour moi d'aller saluer les lauréats du Nobel de la paix au Nobels Fredssenter, situé dans l'ancienne gare d'Oslo. Alors que les autres prix (physique, chimie, littérature et médecine) sont décernés chaque année à Stockholm, en Suède, celui de la paix, qui récompense « la personnalité ayant le mieux contribué au rapprochement des peuples » est en effet remis dans la capitale norvégienne.
Tout le mérite de cette initiative en revient à Alfred Nobel, chimiste suédois qui inventa la dynamite à la fin du XIXe siècle et fit fortune grâce à cette découverte. Au cours de ses recherches, il causa plusieurs explosions, dont l'une qui tua son frère, le laissant à jamais inconsolable. À la mort d'Alfred Nobel, en 1896, et selon les termes du testament qu'il avait rédigé, son immense fortune fut consacrée à la création du prix qui porte son nom. Je m'accorde un moment de recueillement en découvrant les portraits de quelques-uns des lauréats, comme Martin Luther King, mère Teresa ou encore Barack Obama, qui figurent en bonne place sur le mur de la gloire et de la paix.

Nobels Fredssenter (Centre Nobel de la paix)
Brynjulf Bulls Plass 1
0250 Oslo
+47 483 01 000
www.nobelpeacecenter.org

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

Maaemo, le must de la cuisine norvégienne

20 heures – Je vais enfin pouvoir « rencontrer » ce jeune chef triplement étoilé au Michelin, Esben Holmboe Bang, qui réinvente avec talent la cuisine traditionnelle norvégienne. Comme je savais que c'était une adresse réputée, j'avais donc réservé en ligne avant mon départ.
Rien qu'en pénétrant dans la salle du restaurant, je suis émerveillée par le décor fait de verre et de lumière et entièrement tourné vers la mer : à cette heure de la soirée, la vue sur Oslo est à couper le souffle.
Côté cuisine, Maaemo se veut un retour aux sources. Ici, la Norvège se décline dans tous les plats avec des poissons bio, des baies des forêts scandinaves, du beurre aux algues de la mer du Nord… les ingrédients donnent un aperçu de ce qui se fait de mieux. Cette expérience gustative se vit uniquement le soir, le restaurant étant fermé pour le déjeuner.

Maaemo
Schweigaards Gate 15B
0191 Oslo
+47 221 79 969
www.maaemo.no

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Oslo : un parfum de saga nordique

Sept siècles d'histoire à la citadelle d'Akershus

10 heures – Avant de rejoindre l'aéroport, je ne veux pas quitter Oslo sans m'arrêter dans son bastion historique : sa forteresse royale du XIIIe siècle, aujourd'hui encore l'un des emblèmes du pouvoir. Sa situation stratégique au bord du fjord en fait un lieu de promenade particulièrement prisé. L'extérieur de la forteresse rappelle son rôle militaire de protection de la ville, mais ses intérieurs furent confortablement réaménagés à la Renaissance. Passionnée d'histoire et de voyages hors du temps, je suis aux anges ! Parmi les multiples visites guidées proposées, j'en choisis une consacrée à l'histoire de la forteresse et ses 700 ans d'existence. Dommage de ne pas bénéficier de temps pour une visite supplémentaire, mais je reviendrai au plus vite dans ce pays de Vikings au grand cœur.

Citadelle d'Akershus
0150 Oslo
+47 230 93 917