La Grosse Cloche, un vestige moyenâgeux qui résonne encore

monument
La Grosse Cloche, un vestige moyenâgeux qui résonne encore

Beffroi de l'ancien hôtel de ville, figure emblématique du quartier, la Grosse Cloche est adossée à l'église Saint-Éloi où les jurats prêtaient serment. C'est l'un des rares monuments civils que la ville a conservé du Moyen Âge.

L'évocation de la « Grosse Cloche » à Bordeaux fait forcément référence au monument entier dont elle faisait partie, mais qui est aujourd'hui détruit. Élevée au XVe siècle sur les vestiges de l'ancienne Porte Saint-Éloi, elle comporte deux tours hautes de 41 mètres, reliées par un bâtiment central. Coulée en 1775 par le fondeur Turmel, elle pèse 7 800 kg et mesure deux mètres de haut, ce qui explique son nom.

Autrefois utilisée pour annoncer les événements importants comme les vendanges ou les incendies, le roi n'hésitait pas à la faire enlever, ainsi que les horloges, quand il voulait punir la ville. Récemment restaurée, la Grosse Cloche est singulière par sa girouette en cuivre doré figurant le léopard anglais à propos duquel il est souvent dit qu'il pourrait s'agir du symbole de la Guyenne dont Bordeaux était la capitale ; plus vraisemblablement, l'animal serait en fait celui hérité des rois d'Angleterre pendant la domination anglaise.

La Grosse Cloche
45 rue Saint-James
33000 Bordeaux