Bologne : la cité du savoir

Ville de culture, de dolce vita, mais aussi de gastronomie, Bologne regorge de surprises qui se découvrent en arpentant ses ruelles et en flânant sous ses arcades. La cité vous captivera autant par son art de vivre que par son riche patrimoine.

Bologne « la Docte », Bologne « la Grasse », Bologne « la Rouge »… Les qualificatifs ne manquent pas pour décrire cette cité médiévale, chef-lieu de la région d'Émilie-Romagne et septième plus grande ville d'Italie.
« La Dotta » (« la Docte ») accueille une centaine de milliers d'étudiants – majoritairement italiens, français, espagnols ou allemands – qui représentent à eux seuls un quart de la population et s'assoient chaque jour sur les bancs de la plus vieille université d'Europe. Au fil des siècles, l'université de Bologne a ainsi vu défiler dans ses couloirs quelques personnalités prestigieuses comme Pétrarque, Érasme ou Copernic. Plus récemment, l'écrivain Umberto Eco a enseigné la sémiotique dans cet établissement d'excellence aux bâtiments emprunts d'histoire.
Mais la ville sait aussi se faire festive. Le soir venu, les ruelles s'animent et l'on s'y retrouve pour prendre un café ou boire un verre. Au détour d'une rue ou sous une arcade, les petites osteria se multiplient et vous dégusterez le traditionnel aperitivo : commandez un verre et, pour quelques euros de plus, les hors-d'œuvre vous seront servis à volonté. Comme le rappelle l'autre surnom de Bologne, « la Grassa » (« la Grasse »), la gastronomie tient une place privilégiée dans le cœur des habitants. Les restaurants proposent tortellini, mortadelle et, bien sûr, d'autres spécialités incontournables dont les fameuses tagliatelles à la ragù alla bolognese.
Profondément italienne, Bologne est chaleureuse, dynamique, pétillante. Pour goûter à plus de calme et de sérénité, il vous faudra vous éloigner du centre-ville. Vous pourrez par exemple admirer le panorama unique depuis le haut de la colline qui mène au sanctuaire Madonna di San Luca. Avec ses toits de tuiles en terre cuite et les tons ocre de ses bâtiments, Bologne devient alors « la Rossa » (« la Rouge »), cité sereine qui vous dévoile un autre de ses nombreux visages.

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
luxe

L'hôtel I Portici et ses vestiges du passé

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
monument

La tour Asinelli, la plus haute tour de Bologne

Diaporama

Notre album photos de Bologne

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
bon plan fashion

Zerocinquantello, la « street food » made in Bologne

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
glacier

Une glace à l'italienne chez Stefino

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
insolite

Torre Prendiparte, le B&B de la tour

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
design

The Metropolitan, hôtel « trendy »

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
bon plan gastronomie

Oltre., gastronomie chic à Bologne

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
musee

Museo Civico Medievale, une plongée dans l'histoire

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
musÉe

MAMbo : l'art contemporain italien à l'honneur

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
insolite

L'héritage culturel de l'université de Bologne

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
exploration

Les charmes du centre historique

Ces destinations
devraient vous tenter